• Nouveau

Collier cœur turquoise

25,00 CHF

TTC

Collier cœur turquoise

Lire la suite
Quantité

Article en stock

Collier cœur turquoise

Tour de cou env. 40 cm - cœur env. 4 x 3,5 cm

Le Coeur et sa symbolique spirituelle

Le cœur est depuis toujours le symbole de la vie et de la santé. De plus, il est bien souvent au coeur de la religion.  

Le cœur est considéré comme le centre de la volonté et de l'intelligence, de l'intuition, ou des émotions telles que l'amour.

En Occident, depuis la nuit des temps, le coeur représente le siège des sentiments, probablement parce qu’il bat plus rapidement lorsqu’on ressent une émotion.

C’est Aristote qui au IVème siècle avant Jésus Christ attribua pour la première fois une place centrale au cœur. Il contredit alors Hippocrate pour qui les émotions et les sentiments étaient gouvernés uniquement par le cerveau. Le philosophe grec fait ainsi du cœur, le siège de l’âme et du souffle.

La tradition biblique a repris cette symbolique en accordant au coeur une place centrale dans la vie spirituelle. En effet, il est le symbole de l’amour divin et humain par la réincarnation du Christ. Dans l’imagerie religieuse, le Sacré-Coeur est représenté saignant ou flamboyant.

Le symbole irlandais du coeur du Claddagh est composé de deux mains tenant un cœur couronné. Certains croient que la main droite du symbole représente le père des Dieux Celtes : Dagda. La main gauche pourrait représenter la déesse mère, Anu. On pense que l'esprit Celte mystique et universel Beathauile est représenté par l’image de la couronne. La version Chrétienne de cette légende dit que le cœur couronné est un symbole de Dieu et les deux mains désignent Jésus-Christ et le Saint-Esprit.

Dans la médecine chinoise, le cœur est le siège des activités mentales et émotionnelles. Il est supposé apporter des réponses et abriter l’esprit. Il est symboliquement rattaché à l’élément du feu, ainsi qu’à l’été.

Leb est le symbole Egyptien qui représente le cœur. Dans la religion égyptienne, il joue un rôle fondamental. Le dieu Ptah aurait imaginé et créé l'Univers grâce à cet organe.

Les Égyptiens considéraient le cœur comme un organe essentiel à la vie, mais également comme un symbole spirituel et religieux. Le cœur était le centre de la conscience et de l’intelligence humaine, mais aussi le centre de la vie elle-même. Pendant la momification, les Egyptiens avaient l’habitude de retirer tous les organes du corps. Cependant, ils laissaient le cœur et plaçaient plusieurs amulettes le représentant sous les bandelettes. En effet, dans le « Livre des Morts », le cœur était pesé face à la plume de Maât pour savoir si un individu méritait de rejoindre Osiris dans l'au-delà. La pesée du cœur se déroulait dans un tribunal divin. Une balance était disposée au milieu de la salle. Si la balance s’équilibrait son cœur était pur. Son âme était alors autorisée à accéder à la vie éternelle.

Le symbole, la signification, ainsi que la représentation du cœur sont donc extrêmement variables, ils dépendent notamment des croyances ou des religions, mais également des zones géographiques, des cultures, ou encore des époques qui y sont associées. 

Votre boutique ésotérique

Référence BIJO0062
En stock 8 Produits
Fiche technique
AVERTISSEMENT
Ces informations sont données à titre informatif. Elles ne sauraient en aucun cas constituer une information médicale, ni engager notre responsabilité. dans tous les cas se référer à nos conditions générales et/ou paragraphe 5 : Articles de la boutique.